Singha Singha

Share Button

Singha, kezako ? Une bi√®re…
Que dis-je LA bi√®re. Enfin, en Tha√Įlande c’est la r√©f√©rence en mati√®re de bi√®re. Et c’est une tr√®s bonne bi√®re. La meilleure du monde ! Et c’est un Alsacien qui vous le dit ūüėČ Apr√®s pour √™tre honn√™te, j’exag√®re peut-√™tre un peu. Je ne suis pas un grand connaisseur et surtout, je n’ai ( pas encore ) go√†¬Ľt√© toutes les bi√®res du monde. Tiens, peut-√™tre un nouveau projet en vue, le tour du monde des bi√®res. Avec un guide Drunky Planet √†¬† la cl√© ! Ou le guide du Soulard…

Singha - biere thailandaise

Quoiqu’il en soit, la Singha est l√©g√®re et n’a pas cette amertume qu’ont parfois les bi√®res comme les gens en Occident. C’est une blonde l√©g√®re et rafraichissant √†¬† la robe dor√©e, au teint √†¬† peine hal√©. D√©licatement mousseuse, serr√©e dans sa bouteille aux courbes bien proportionn√©es, elle vous offre ses l√®vres pour une √©treinte… Je m’√©gare ! Faut dire qu’une Singha bien fra√ģche sous le soleil de plomb d’un apr√®s-midi en Tha√ģlande, c’est juste le pied ! — Retour au mode encyclop√©die–– Son nom signifie ¬ę¬†lion¬†¬Ľ. Elle domine de la t√™te et des √©paules le march√© siamois des boissons houblonn√©es et pour la d√©boulonner de la premi√®re place, beaucoup ont d√©boul√© et d√©doubl√© leurs efforts mais en vin euh pardon, en vain… Notamment une bi√®re √©galement f√©line, la ¬ę¬†Tiger¬†¬Ľ qui va jusqu’√†¬† habiller des h√ītesses ultra sexy dans des robes moulantes et ultracourtes aux couleurs de leur boisson. Mais le lion, ne bouge pas une moustache. M√™me pas mal ! Je vais partir l√†¬†-bas avec un pack de Kro et on verra ce qu’on verra. Singha prend garde √†¬† toi, j’arrive avec la bi√®re de chez moi ! ūüėČ
Allez, √†¬† votre sant√©, tchin-tchin ( enfin tha√Įlande-tha√Įlande ūüėČ )

P.S: on trouve facilement de la Singha √†¬† Paris mais l√†¬† o√Ļ elle est l√†¬† moins ch√®re et o√Ļ on est le plus s√†¬Ľr d’en trouver c’est bien s√†¬Ľr chez les Tang Fr√®res dans le 13e arrondissement.

Ma première conversation

Share Button

Bon, ben comme dans toutes les langues ce qu’on cherche d’abord √†¬† savoir dire ce sont les banalit√©s habituelles. Dire bonjour, demander √†¬† l’autre comment il va, comment il s’appelle, lui donner √©galement notre patronyme donc voil√†¬† ce que √ßa donne en Tha√Įlandais ( sans les intonations copmliqu√©es √†¬† marquer dans la police de texte fran√ßaise ) pour une conversation entre moi ( oui, je suis √©gocentrique et alors ? ) et une femme ( tant qu’√†¬† faire ;)):

Sawatdi krap
Bonjour

Sawatdi. Saba√Įdi ma√Į kha.
Bonjour. comment ça va ?

Saba√Įdi. Khun la krap
Ca va ! Et toi ?

Saba√Įdi. Di chan chue Lia. Khun chue a-ra√Į kha ?
Bien. Je m’appelle Lia. Et toi, comment tu t’appelles ?

Pom chue Michael. Pom bpen kon farangséet
Je m’appelle Michael. Je suis Fran√ßais.

Voil√†¬†, ce sera un d√©but. Si jusque l√†¬† vous vous √™tes faits comprendre, c’est d√©j√†¬† bien !
La semaine prochaine, je vous apprendrai √†¬† dire ¬ę¬†T’as de beaux yeux tu sais¬†¬Ľ, ¬ę¬†T’habites encore chez tes parents ?¬†¬Ľ, ¬ę¬†Tes parents sont des voleurs, ils ont d√©rob√© les deux plus belles √©toiles du ciel pour les mettre dans tes yeux¬†¬Ľ et autres ¬ę¬†Tu t’es pas fait mal ? Quand ? Quand t’es tomb√©e du paradis¬†¬Ľ. Enfin des vraies phrases utiles quoi !

Apprendre le tha√Įlandais en vid√©o

Découvrir le boudhisme

Share Button

Dans les pays que je traverserai pendant mon p√©riple, la religion la plus r√©pandue est le bouddhisme. Beaucoup disent que plus qu’une religion c’est une philosophie, une philosophie de vie.
Pour l’instant, je ne connais que tr√®s peu de choses sur cette croyance. Je me contente des id√©es peut-√™tre fausses, s√†¬Ľrement incompl√®tes en tout cas, que tout le monde a sur le sujet. A savoir qu’√™tre bouddhiste, c’est √™tre incroyable plus zen qu’un parisien qui court apr√®s son m√©tro, court acheter sa baguette de pain, apr√®s le pickpocket qui lui a fauch√© son porte-feuille, court apr√®s l’argent, apr√®s l’amour, court √†¬† sa perte peut-√™tre ? C’est aborder la vie comme un lieu d’exp√©riences. D’o√Ļ une impression de tol√©rance plus grande parfois que chez nous les occidentaux. Chacun menant ses exp√©riences… Mais il y a c’est s√†¬Ľr beaucoup plus de profondeur dans la pens√©e des disciples de Bouddha que √ßa.

Bouddha - Bangkok Thailande
Bouddha dans un temple à  Bangkok

Je suis farouchement oppos√© au concept de religion, √†¬† cette habitude que toutes ont pris de vous apporter des r√©ponses toutes fa√ģtes √†¬† des questions que parfois on ne se pose m√™me pas. Pour moi, elles sont un frein √†¬† une vraie r√©flexion sur le sens de la vie, √†¬† une recherche de spiritualit√©. C’est comme quand on doit faire du bricolage et qu’au lieu de r√©fl√©chir √†¬† comment faire, aux outils qu’on doit acheter, on se procure un kit tout pr√™t avec les outils et les instructions qu’on suit √†¬† la lettre. Enfin, je m’√©gare un peu… Par contre, la philosophie de vie que le bouddhisme semble insuffler m’int√©resse. Mon petit doigt me dit ( et oui, j’ai un auriculaire qui parle et alors ? ) qu’elle est assez proche de ma vision des choses. J’adorerai arriver √†¬† passer quelques jours dans un temple parmi les bonzes. Je ne dis pas que je vais me convertir et me raser la t√™te, m√™me si vu le Soleil qu’il y aura l√†¬†-bas, il y a de grandes chances que je revienne tout ¬ę¬†bonz√©¬†¬Ľ. En tout cas, une chose est s√†¬Ľre, loin du brouhaha parisien, √ßa me fera beaucoup de bien. L’occasion d’√©couter le silence et de revenir aux choses simples…

Bonze - moine bouddhiste - Temple d'Angkor
Bonze dans le temple d’Angkor

Pour ceux qui souhaite aller un peu plus loin sur la découverte du bouddhisme: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouddhisme

Pekin Express, c’est fini…

Share Button

Vendredi soir, M6 a diffus√© la finale de P√©kin Express. J’√©tais bien s√†¬Ľr devant ma t√©l√© avec mes pop-corn et mon pot de Nutella ( oui, je suis un peu nutritionniste aussi ! ).
L’√©mission commence par un r√©sum√© de toute l’aventure, ils reparlent de toutes les √©quipes m√™me celle qu’on avait oubli√©e tant elle a fait l’aller retour dans la journ√©e, juste le temps de prendre une voiture en stop et hop, on repart √†¬† l’a√©roport. Pour eux oui, le P√©kin, il a vraiment √©t√© express !

Et puis, c’est parti pour la finale ! A ma gauche Jean-Luc et Caroline, tout en engueulades et tranquilitude, 140 kg √†¬† la pes√©e. A ma droite, les archi favoris Albert et Laurence, tout en muscles et adr√©naline, 135 kg √†¬† la pes√©e. Et St√©phane Rothenberg en arbitre. Il leur explique tr√®s tranquillement qu’ils vont risquer leur vie en allant sur le territoire des dragons de Komodo et que par exemple une morsure entrainera simplement leur mort dans de terribles souffrances. Et puis voil√†¬†. Il faut accessoirement qu’ils trouvent plusieurs statuettes de dragons pour aller au bout et gagner. Le d√©part est donn√©. Ils slaloment entre les gros l√©zards qui ont pris des hormones – tr√®s efficaces les hormones ! – font joujou avec des pelleteuses de chantier, du rafting, du v√©lo, de la plong√©e, montent de grands escaliers, montent dans des voitures d’inconnus ( il faut pas le faire les enfants, c’est pas bien ! ) en leur criant dans les oreilles d’aller plus vite. Ils sautent sur des drapeaux rouge, se piquent des colliers. A la fin m√™me Jean-Luc et Caro, ils ont plus du tout de collier d’ailleurs. Mais c’est le jeu comme elle dit Caroline…
Et puis il faut un vainqueur et c’est, sans surprise il faut bien le dire, Albert et Laurence qui arrivent 1 min 30 devant le couple improvis√© qui ne se connaissait pas avant le d√©but du jeu, j’ai nomm√©, Jean-Luc et Caroline qui se sont encore un peu engueul√©s comme d’hab mais qui n’ont pas √©t√© ridicules. Et puis, l√†¬† je sais pas ce qui s’est pass√© avec ma t√©l√©, j’ai rien fait, je me suis retrouv√© sur le bachelor avec une demande en mariage d’un gars qui ressemblait beaucoup √†¬† Albert √†¬† une nana qui ressemblait beaucoup √†¬† Laurence. Et ils se mari√®rent et eurent beaucoup d’enfants. Ah non pardon des enfants, ils en ont d√©j√†¬† pas mal !
Bref, voil√†¬†, P√©kin Express c’est fini pour cette ann√©e, rendez-vous l’ann√©e prochaine au p√īle nord. ( j’adore lancer des rumeurs )

Savoir compter en tha√Įlandais

Share Button

Compter en Tha√Įlandais et bien finalement c’est assez simple √†¬† apprendre. 10 minutes montre en mains !
Non, c’est vrai, le principe est simple. Il suffit d’apprendre les chiffres de 1 √†¬† 10 et puis √†¬† dire 20, 100, 1000, 10 000, 100 000 et un million et √†¬† partir de l√†¬†, vous savez compter. Apr√®s c’est juste un jeu de multiplications ou d’additions. Soit on multiplie par un chiffre qu’on met devant soit on ajoute un chiffre qu’on met derri√®re. Ainsi, 13 se dit dix-trois ( 10 + 3 en quelque sorte ), 30 se dit trois-dix ( 3 x 10 ) ect…

Compter de 1 à  10:

1 nuung
2 song
3 saam
4 sii
5 ha
6 hok
7 jet
8 bpéét
9 gaao
10 sip

Les nombres à  connaitre :

20 yii sip
100 ro√Į
1000 pan
10 000 muun
100 000 sèèn
1 000 000 laan

Compter en thailandais

Petits exemples:
30 se dit donc saam sip ( 3 x10 )
9000 se dit gaao pan ( 9 x 1000 )
24 se dit yii sip sii
52 se dit ha sip song ( 5 x 10 + 2 )
706 se dit jet ro√Į hok ( 7 x 100 + 6 )
ect..

Quand je vous dis que c’est facile d’apprendre les chiffres et les nombres en tha√Įlandais !

Vidéo apprendre à  compter en thai

Question et négation

Share Button

Pour dire ¬ę¬†non¬†¬Ľ en tha√Įlandais on utilise le mot ¬ę¬†mai¬†¬Ľ mais il sert aussi pour la n√©gation et le questionnement.
Le principe est assez simple. Pour une question par exemple, imaginez-vous qu’en Fran√ßais au lieu d’utiliser la forme interrogative vous posiez vos questions en affirmant une phrase suivi de ¬ę¬†non ?¬†¬Ľ. Et bien c’est exactement comme √ßa que √ßa fonctionne dans la langue tha√Į. Pour transformer une phrase en question, il suffit, de rajouter ¬ę¬†mai¬†¬Ľ √†¬† la fin ( le fameux¬†¬Ľ, non ?¬†¬Ľ ).
Et pour la n√©gation, c’est toujours ce mot mais au d√©but de la phrase. ¬ę¬†Non¬†¬Ľ suivi de votre phrase.

En r√©sum√©, la structure pour une question est du style: ¬ę¬†tu as faim, non ?¬†¬Ľ
et la structure pour une phrase n√©gative est: ¬ę¬†non, tu as faim¬†¬Ľ ( tu n’as pas faim )
Grammaticalement, la langue semble assez simple, la difficult√© √©tant plus dans les intonations mais pour l’instant, je ne suis pas du tout au point l√†¬†-dessus.

Vid√©os pour apprendre le tha√Įlandais

Petite subtilit√© de la langue tha√Įlandaise

Share Button

Depuis quelques jours que je commence √†¬† m’int√©resser √†¬† la langue siamoise, je viens de d√©couvrir une subtilit√© qui remet en cause une partie de mes faibles connaissances actuelles du tha√Į. Et oui, que l’on soit un homme ou une femme, on ne dit pas les choses de la m√™me fa√ßon. Vous me direz c’est le cas dans toutes les langues mais en tha√Įlandais √ßa semble plus pr√©sent qu’en Fran√ßais.
La premi√®re grande chose √†¬† savoir c’est que pour finir ses phrases selon que l’on soit un homme ou une femme ce n’est pas la m√™me formule. Il faut ponctuer chaque phrase de ¬ę¬†kha¬†¬Ľ si on est une femme et ¬ę¬†krap¬†¬Ľ si on est un homme. J’aurais tendance √†¬† dire que c’est un peu l’√©quivalent du ¬ę¬†con¬†¬Ľ marseillais qui sert de point aux phrases chantantes du sud mais l√†¬† il s’agit plus d’une formule de politesse. De m√™me le ¬ę¬†je¬†¬Ľ n’est pas le m√™me pour un homme ou une femme. C’est ¬ę¬†pom¬†¬Ľ pour le clan des testost√©rones et ¬ę¬†di chan¬†¬Ľ pour les filles. Les cours que j’ai trouv√©s √©taient apparemment tr√®s galant car mettaient surtout en avant les formulations f√©minines des phrases. J’ai failli pass√© pour un mec tr√®s √©ff√©min√© l√†¬†-bas, je l’ai √©chapp√© belle ūüėČ

Vid√©os pour apprendre √†¬† parler tha√Įlandais

Ca y est c’est d√©cid√©, j’apprends le tha√Įlandais

Share Button

Enfin à  hauteur de ce que je peux faire tout seul dans mon coin.
Mais j’aimerais vraiment arriver l√†¬†-bas en √©tant capable de dire quelques phrases et avec plus que 3 mots de vocabulaire. Je sais d√©j√†¬† dire quelques trucs. Par exemple pour riz c’est ¬ę¬†kao¬†¬Ľ. J’ai retenu parce que √ßa fait comme ¬ę¬†cow¬†¬Ľ, la vache en Anglais mal prononc√©. Et tout le monde sait que la vache qui rit donc ¬ę¬†kao¬†¬Ľ, c’est le riz. C’est plus que capilotract√© mais j’ai retenu gr√†¬Ęce √†¬† √ßa. Je devrais peut-√™tre lancer une m√©thode d’apprentissage des langues par les jeux de mots pourris, si √ßa se trouve √ßa cartonnerait. Je ferai concurrence √†¬† la m√©thode Assimil d’autant que la mienne sera moins cher parce que 6000 c’est abus√© quand m√™me !
Pour dire bonjour, c’est ¬ę¬†sawatdi¬ę¬†, ¬ę¬†√ßa va, dis ?¬ę¬†, c’est facile √†¬† retenir aussi. Au revoir, c’est ¬ę¬†lakhon¬ę¬†, enfin ¬ę¬†la conne¬ę¬†, facile aussi. Comment √ßa va, c’est ¬ę¬†saba√Įdi ma√Į¬ę¬†. L√†¬† j’ai pas encore trouv√© de moyen m√©mo-technique.
J’ai quelques √©l√©ments pour apprendre le tha√Įlandais donc. Une √†¬Ęme g√©n√©reuse m’a offert un petit livre pour les impatients qui s’appelle le ¬ę¬†Le Vietnamien, tout de suite !¬†¬Ľ qui devrait me permettre de baragouiner quelques mots aussi. Merci √†¬† elle ! Reste le Cambodgien. C’est bien, moi, √ßa m’amuse d’apprendre les langues. J’adore √ßa ! Et dans P√©kin express pour le Cambodge, ils n’utilisaient que ¬ę¬†orghun¬†¬Ľ ou ¬ę¬†arghun¬†¬Ľ d’ailleurs, j’ai pas compris exactement, qui veut dire merci. P√©kin express pour apprendre les langues, √ßa se pose l√†¬†….

Vid√©os pour apprendre √†¬† parler tha√Įlandais

Grande braderie des mes affaires

Share Button

Pour préparer mon voyage, je dois aussi préparer mon déménagement. Enfin le rapatriement de mes affaires sur Strasbourg.
N’√©tant pas tellement mat√©rialiste, je vais surtout garder l’essentiel et me s√©parer du reste. Je suis donc en train de vendre une partie de mes affaires ( surtout mes films DVD et livres pour l’instant mais petit √†¬† petit d’autres choses ). Ca me permettra de r√©cup√©rer un peu d’argent pour gonfler mon budget pour le voyage. Sachant qu’en Tha√Įlande par exemples pour 2 euros, on peux se payer un tr√®s bon repas, pour 8 ou 10 une nuit d’h√ītel dans une chambre certes modeste mais tout √†¬† fait correcte.

Pour ceux que √ßa peut int√©resser, la liste des objets que je revends via Priceminister ( si vous fa√ģtes partie de mon cercle d’amis, bien entendu, plut√īt qu’un envoi avec frais de port, je vous les emm√®nerai en main propres, envoyez-moi juste un mail avec la liste de ce qui vous int√©resse ): http://www.priceminister.com/boutique/castaboy

Outre le fait d’acheter des choses √†¬† tr√®s petits prix, commander un produit, c’est m’aider √†¬† parfaire mon budget pour mon projet. Donc n’h√©sitez plus, approchez, approchez, ils sont beaux mes DVD ! ūüėČ Sinon pour me soutenir, vous pouvez √©galement acheter mon livre ( mais plut√īt via mon site, la part qui me revient est plus importante ):
Daily feminity - Cindy Lopes - Michael Bauswein

Commander mon livre:

http://www.photo-planett.com/michael.bauswein/livre_photo.php

Une semaine en Turquie – Epsiode III

Share Button

( rien √†¬† voir avec la Tha√Įlande, le Cambodge ou autre c’est juste un petit entrainement de r√©cit de voyage avant le vrai grand voyage de plusieurs mois en Asie en novembre seul sans guide, sans agence… )

Dans les √©pisodes pr√©c√©dents: notre h√©ros a pris l’avion qui n’avait pas de retard mais en fait si quand m√™me, il est arriv√© √†¬† Antalya o√Ļ le climat s’en est pris sauvagement √†¬† lui. Remis de ces √©motions, il a d√©couvert Konya et a fait route pour la Capadoce. Pourra-t-il trouver le bonheur ? Son fr√®re jumeau mal√©fique va-t-il resurgir de son pass√© ?

La Capadoce donc…
Comment vous d√©crire cette r√©gion ? Disons que c’est une partie montagneuse de la Turquie o√Ļ l’√©rosion a fait un travail unique au monde, permettant la cr√©ation de nombreux villages troglodytes et des fameuses ¬ę¬†chemin√©es de f√©es¬†¬Ľ symboles phalliques s’il en est. Chaque crapahutage parmi ces champignons de pierre ( enfin, je dis champignons mais c’est bien plus pr√®s du p√©nis que du champignon mais chut… il y a peut-√™tre des enfants qui lisent ces lignes ) est chronom√©tr√© calibr√©, encadr√©. Une demi-heure par ci, 15 minutes par l√†¬†. Je respecte les timings √†¬† la lettre. Profitant jusqu’au dernier grain du sablier, je monte, je descends, je d√©rape parfois, je fais des photos et encore des photos comme si dans ce temps qui m’est imparti et trop court, je devais emprisonner le plus possible de clich√©s √†¬† regarder plus tard quand Ozan et son d√©compte seront loin.

Turquie - la capadoce
Turquie - la capadoce - paysage
Turquie - la capadoce

Nous visitons les √©glises rupestres de G√†¬∂reme, des vall√©es au nom po√©tiques: vall√©e des pigeons ( les volatiles, ce n’est pas le surnom donn√© √†¬† ce lieu car beaucoup de touristes y viennent, enfin, je crois pas ), vall√©e du chasseur, vall√©e rouge… A chaque fois je grimpe rapidement, prends des chemins de traverse et fausse compagnie au reste du troupeau euh… du groupe.

Turquie Gà¶reme
Turquie - eglise rupestre
Turquie - eglise rupestre - capadoce

Petite grimpette dans le village troglodyte de Cavu√ßi, arr√™t √†¬† U√ßizar et escalade de son fort dont le sommet offre une superbe vue sur la vall√©e de G√†¬∂reme. Il fait chaud, la vue est d√©gag√©e. On mange un peu √†¬† l’ext√©rieur du village et maintenant je sais commander un caf√© ( il faut dire Nescaf√©, c’est pass√© dans le langage courant ) mais bon √ßa me sert pas √†¬† grand chose, je ne bois jamais de liquide excitant. Je vous passe les quelques haltes commerciales pour all√©ger les touristes de leurs devises trop lourdes. Marchands de tapis, de bijoux, de v√™tements en cuir de luxe. Fid√®le √†¬† ma r√©putation, je n’ach√®te rien, vu mon look et mon visage d’adolescent mal ras√©, il faut dire, je ne suis pas tellement sollicit√©. Et oui tout le monde sait que le jeune est fauch√© et qu’il pr√©f√®re s’acheter de la drogue plut√īt qu’un tapis.

Turquie - capadoce - village troglodyte

Depuis le 3e jour on a pris l’habitude de boire le raki entre 16h et 18h, √ßa d√©pend des jours. Le raki, vous ne connaissait pas ? C’est le pastis local. La boisson nationale presque. Et m√™me si 95% des Turcs sont musulmans, c’est alcoolis√©. Mais la Turquie est le seul pays de cette confession religieuse qui est la√Įque. Et dans leur comportement et leurs tenues vestimentaires, √ßa se voit. Il y a un nombre hallucinant de mosqu√©es au kilom√®tre carr√© et pourtant peu de femmes voil√©es, peu de symboles religieux ostentatoires ( pour reprendre ce mot barbare tr√®s utilis√© en France pendant l’affaire du voile √†¬† l’√©cole ). Bref, j’ai pris l’habitude de prendre l’ap√©ro et de descendre ma dose quotidien de cette potion anis√©e. Faudra que je la perde revenu √†¬† Paris.

Et finalement, retour √†¬† Antalya, en s’arr√™tant dans un Karavan S√©rail pour visiter puis un autre transform√© en resto pour se sustenter. Quelques arr√™ts techniques et nous voil√†¬† dans un nouvelle h√ītel, plus luxueux encore avec une vue splendide sur la mer et une plage-plateforme plus grande. Le lendemain visite de la vieille ville et du port, certes charmants mais ne m’arrache pas de cris d’√©merveillement, juste des r√†¬Ęles d√†¬Ľs √†¬† la chaleur √©crasante. 42 ¬įC ! Puis baignade sal√©e et maritime ( marre du chlore ) avant un r√©veil √†¬† 3h30 heure locale direction l’a√©roport. Adieux d√©chirants avec Ozan.
Retour dans notre avion-lessive. Arriv√© √†¬† Paris, je rallume mon portable, qui vibre sans perdre haleine pendant plusieurs minutes et crache tous les messages de la semaines. ¬ę¬†Ben, tu r√©ponds plus √†¬† mes mails ?¬ę¬†, ben non, j’avais pas acc√®s √†¬† internet dans ma chambre d’h√ītel !, ¬ę¬†T’as vu Cindy est dans Secret Story ?¬ę¬†, ben non, on capte pas TF1 en Turquie !, ¬ę¬†T’as fini de retravailler mes photos ?¬ę¬†, ben non, je suis en vacances ! ¬ę¬†C’√©tait bien tes vacances, quand est-ce qu’on se voit ?¬ę¬†, ben oui, pas mal, vendredi, √ßa te va ? … Que de questions ! Je tire ma valise jusque chez moi ( 5e sans ascenseur ) et je fais une sieste. Les vacances, c’est crevant !

Une semaine en Turquie – Epsiode II

Share Button

( rien √†¬† voir avec la Tha√Įlande, le Cambodge ou autre c’est juste un petit entrainement de r√©cit de voyage avant le vrai grand voyage de plusieurs mois en Asie en novembre seul sans guide, sans agence… )

Oui, le titre fait un peu Starwars mais bon…
Le lendemain matin, les choses s√©rieuses commencent. Tout est minut√© avec pr√©cision. A la minute pr√®s. Le voyage organis√©, c’est √ßa. Un petit troupeau panurgien qui respecte √†¬† la lettre les consignes de son gourou euh… de son guide. Nous commen√ßons par rendre visite √†¬† un petit pont de pierre. √†‚Äįdifice romain somme toute assez banal mais au bout de son manteau de pierre un petit march√© de babioles √†¬† touristes et habits en faux crocodile ou faux puma ou faux Armani ( tient, lui c’est quoi comme animal ? ). Puis direction Apsendos et son th√©√†¬Ętre romain, un des deux mieux conserv√©s au monde avec celui d’Orange ( cocorico ! ).

Turquie Apsendos - theatre romain
Turquie Apsendos - theatre romain

Le jour suivant, d√©part aux aurores, enfin pas vraiment tant le soleil se l√®ve t√īt en Turquie. Il a d√©j√†¬† d√©ploy√© ses rayons engourdis par le sommeil depuis 3h au moins quand √†¬† 7h30, notre frigo sur roues prend la route en direction de la r√©gion qui n’a pas de squelette. Enfin, Capadoce. Point d’orgue du voyage. Trajet de 600 km environ avec plusieurs ¬ę¬†arr√™ts techniques¬†¬Ľ comme aiment √†¬† dire pudiquement les guides dans ce type de voyages. Interm√®de gastronomique dans un resto pas typique du tout, une sorte de cantine de station service mais en plus grand. Buffet vari√© , on ne commande que les boissons. Ozan nous a appris √†¬† les demander tous seuls comme des grands nos breuvages. On s’√©mancipe ! Pour l’eau il faut dire ¬ę¬†su¬†¬Ľ sauf si on veut de la p√©tillante auquel cas on dit ¬ę¬†soda¬†¬Ľ, pour la bi√®re dire ¬ę¬†efes¬†¬Ľ, ce n’est pas la traduction c’est juste la marque de boisson houblonn√©e la plus r√©pandu l√†¬†-bas ( je crois que le mot juste en fait c’est ¬ę¬†bira¬†¬Ľ ), Coca se dit Kola. A la fin du voyage je ne saurai toujours pas dire au revoir ou bonjour mais les boissons je ma√ģtrise. Faut se donner des priorit√©s dans la vie. D’abord on boit ensuite on verra pour √™tre poli. L’apr√®s-midi, √†¬† Konya, nous visitons la mosqu√©e de Selim II et surtout le monast√®re des derviches tourneurs. ¬ę¬†Pour les derviches fraiseurs, ce doit √™tre dans une autre ville¬†¬Ľ me dis-je… Le lieu n’est plus habit√©, les derviches, il n’y en a plus. On trouve notamment dans le b√†¬Ętiment principal leurs tombeaux de pierre, un peu √†¬† la mani√®re d’un sarcophage, avec leurs couvre-chefs plac√©s dessus. Aujourd’hui, il ne reste que de petits groupes qui se sont form√©s pour perp√©tuer la tradition de cette danse que je d√©couvre plus solennelle et religieuse que je le pensais.Ce n’est absolument pas une chor√©graphie rotative folklorique mais un vrai c√©r√©monial spirituel avec toute une codification. J’aurais d’ailleurs l’occasion d’assister √†¬† ce c√©r√©monial quelques jours plus tard.

Turquie Konya -monastère des derviches tourneurs
Turquie - derviche tourneur

Deux arr√™ts techniques plus tard, il est 17h30, nous voil√†¬† √†¬† Avanos en pleine Capadoce. Altitude 1800 m√®tres. Il fait plus frais, bien plus frais qu’√†¬† Antalya. L’eau de la piscine de l’h√ītel n’est pas chauff√©e, elle est presque froide. Appelez-moi le Directeur ! Apr√®s un cri de surprise, je me jette dans l’√©tang javellis√©. Rapidement, un employ√© de l’h√ītel me fixe de son regard noir. J’avais pris la serviette de la chambre et ¬ę¬†they’re only for the rooms¬†¬Ľ, il faut utiliser leurs homologues marrons pos√©es plus loin. Je m’ex√©cute.

Les deux jours suivants, je vais enfin parcourir les paysages de Capadoce. J’√©tais surtout venu pour √ßa. La suite au prochain √©pisode…
Turquie - la Capodoce

Voir l’√©pisode I

Une semaine en Turquie – Epsiode I

Share Button

( rien √†¬† voir avec la Tha√Įlande, le Cambodge ou autre c’est juste un petit entrainement de r√©cit de voyage avant le vrai grand voyage de plusieurs mois en Asie en novembre seul sans guide, sans agence… )

Turquie – Antalya et la Capadoce
D√©part le 13 juin. Je ne suis pas paraskevid√©katriaphobe donc tout va bien. Arriv√© √†¬† l’a√©roport, apr√®s avoir rempli les formalit√©s d’usage, bu d’une traite le reste de ma bouteille d’eau sous peine de voir le GIGN la faire exploser devant moi et h√©sit√© sur l’achat d’un Toblerone g√©ant en duty free ( c’est mon point faible avec les Kinder classique ), je m’installe en salle d’embarquement. D√©collage pr√©vu √†¬† 10h40.
La compagnie qui affr√®te le vol a un nom de lessive ¬ę¬†Sun Express¬†¬Ľ, sorte de m√©lange entre Sun Micro-tablettes et Mir Express. 10h55, nous n’avons toujours pas embarqu√© mais le panneau d’affichage de l’a√©roport se veut rassurant et annonce que le vol est bien √†¬† l’heure et d√©collera bien √†¬† 10h40. Du coup, je ne m’inqui√®te pas. Ils ont peut-√™tre une machine √†¬† remonter le temps √†¬† a√©roport de Paris. 11h05, √†¬† ma grande surprise, le vol est indiqu√© retard√© sur l’affichage de la salle d’embarquement. C’est le choc. Il ne partira pas √†¬† 10h40 finalement. 12h10, je vois passer l’√©quipage les bras charg√©s de sacs contenant de l’absynthe ou du Bailey’s. Rassurant… Cinq minutes plus tard, on embarque. Enfin ! Dans l’avion, on nous passe un superbe film, enfin je crois. En tout cas les images sont jolies. Je demande √†¬† l’h√ītesse, s’il s’agit d’un film muet. Elle me r√©pond que non, que pour la modique somme de 3 euros, je peux avoir un casque et jouir des dialogues de ce chef d’oeuvre du 7e art. Je d√©cline l’offre et d√©cide de compter les nuages pour m’occuper.
17h25, heure locale, nous atterrissons √†¬† Antalya. Je mets mon premier pied en terre turque et d√©j√†¬† le pauvre transpire et √©touffe. Il fait chaud et humide. Petit √†¬† petit mon corps encore baign√© de l’√©t√© parisien ( √©t√©, c’te blague ouais ! ) s’habitue √†¬† ce nouveau climat. Par de grands signes, √†¬† coups de panneaux avec le nom de notre tour op√©rateur, des petits hommes agit√©s mais souriants nous dirigent vers des bus climatis√©s. ¬ę¬†Touriste Bauswein, bus num√©ro 4 !¬†¬Ľ Je monte. Le v√©hicule rempli de sa cargaison, d√©marre. Un homme prend la parole au micro. Il se pr√©sente, il s’appelle Ozan, c’est notre guide. Et comme √†¬† mon habitude, je me sers d’un jeu de mots fumeux dont j’ai le secret pour retenir son patronyme. ( ¬ę¬†Ozan citoyens, formez vos bataillons, marchons, marchons…¬†¬Ľ). Petit temps libre √†¬† l’h√ītel pour finir la journ√©e.
A Antalya, il n’y a que deux plages et l’essentiel du littoral est constitu√© d’une falaise abrupte qui tombe √†¬† pic ( comme Colt Silver ) dans la mer. Du coup, chaque h√ītel a son petit chemin en serpentin ou mieux son ascenseur pour acc√©der 60 m√®tres plus bas au pied de la falaise et √†¬† la petite plateforme qui fait office de plage. L’eau est chaude. Plus chaude que le liquide chlor√© qui remplit la piscine 60 m√®tres plus haut.

Truquie Antalya - cote
C√īte d’Antalya

Me voil√†¬† donc arriv√© √†¬† Antalya, le s√©jour et les visites peuvent commencer. Suite au prochain √©pisode…

Le plus dur finalement…

Share Button

Si je vous disais que le plus dur finalement quand on organise ce type de voyage, ce n’est pas de tout pr√©parer. Imaginer comment sans permis de conduire, sans moyen de locomotion et sans beaucoup de volontaires pour me donner un coup de main, je vais pouvoir rapatrier le peu d’affaires que je veux garder dans un garage √†¬† l’autre bout de la France, pff, c’est de la gnognotte. Se renseigner sur toutes les subtilit√©s des visas des pays travers√©s, r√©silier son bail, faire un √©tat des lieux, faire ses cartons tout en continuant √†¬† aller travailler avec la pression des derniers jours et les millions de choses qu’on va me demander de finaliser, documenter, mettre en place avant de laisser mon entreprise vivre sa vie. M√™me pas mal, enfin si peut-√™tre un peu mais c’est toujours rien √†¬† c√īt√© de ¬ę¬†THE big challenge¬†¬Ľ. Rassembler l’argent n√©cessaire, mettre √†¬† jour ses vaccins, trouver la valise id√©ale √†¬† la fois robuste pour pouvoir prot√©ger mon appareil photo et mon ordi et tous terrains parce que bon quand m√™me je pars un peu √†¬† l’aventure… Tout √ßa n’est rien √†¬† c√īt√© des remarques des gens √†¬† qui j’en parle. D’un c√īt√©, ils m’envient, ils aimeraient oser faire la m√™me chose de l’autre, ils me font comprendre plus ou moins subtilement que je suis inconscient. Mais je vous le dis, ce n’est pas de l’inconscience. Ca fait des mois que j’y pense et repense. Des mois que plus je pr√©pare ce p√©riple en Asie, plus j’ai h√†¬Ęte d’y aller. Ce n’est pas de l’inconscience, c’est juste une soif de vivre. La plan√®te est grande, elle est belle, les gens sont nombreux, beaux aussi parfois, riches de leurs cultures, de leur personnalit√©s. Il n’y a pas que la Tour Eiffel et les gens qui font la gueule dans le m√©tro d’int√©ressants sur notre petite boule bleue. Alors voil√†¬†. J-5 mois avant l’arriv√©e √†¬† Bangkok. C’est √†¬† la fois long et court…

P√©kin Express: Ils m’ont tout piqu√© ;)

Share Button

Non, c’est vrai, je d√©cide en d√©cembre que je vais m’organiser un p√©riple de plusieurs mois en Asie du Sud-Est. J’ach√®te des guides ( essentiellement le Routard et le Lonely Planet de chaque pays ) et une carte de la r√©gion. Je potasse, je lis, je surligne, j’imagine un itin√©raire √†¬† travers la Tha√Įlande, le Cambodge, la Laos et le Vietnam. Et voil√†¬† t’y pas que M6 fait son P√©kin Express dans la m√™me r√©gion, les m√™mes pays exactement. Et ils n’ont m√™me pas eu la d√©cence de m’appeler pour me demander si √ßa me d√©rangeait pas !
Alors apr√®s d’aucun diront qu’ils ont ajout√© Bali, qu’ils sont partis de la baie d’Halong quand moi, je compte partir de Bangkok, qu’ils font chaque pays en quelques jours quand moi ce sera en semaines, qu’ils auront un euro par jour quand moi, j’en aurai plus. D’accord, si vous voulez mais √ßa reste malgr√© tout une copie de mon projet ! Le plagia est flagrant et pis c’est tout….
Les candidats font que du stop pour se d√©placer, moi j’en ferai pas beaucoup voir pas du tout; ils n’ont pas le droit d’avoir un appareil photo, moi, oh que si j’y ai droit et heureusement ! Eux, il y a un gars qui parle toujours avec les m√™mes intonations de voix qui a tout moment peut les renvoyer √†¬† la maison comme des mal propres et moi, et ben qu’il essaie donc le gars pour voir. Viens, St√©phane, m√™me peur !
Ils sont all√©s voir les temples d’Angkor, encore que le pluriel soit un peu abusif car √†¬† part Angkor Wat et le Bayon, ils n’en ont pas vu beaucoup. Et ben moi pareil j’irai voir ces deux temples-l√†¬† plus la trentaine autour. Ils bouffent des tarentules et ben moi pareil, je mangerai des euh… enfin, on √ßa on verra… je suis pas tr√®s crustac√©s, moi.
Non, vraiment, je suis meurtri, voir mon projet de voyage comme √ßa transpos√© sur les √©crans de t√©l√© dans un jeu, sans m’en parler c’est moche. Et j’en ai parl√© √†¬† peu de monde en plus. Ils ont s√†¬Ľrement d√†¬Ľ placer des micros chez moi pour savoir ce que je pr√©parai et le copier comme √ßa sans scrupule. C’est du propre ! ( autre √©mission de la petite cha√ģne qui monte, tiens comme par hasard… )

Pr√©parer la Tha√Įlande

Share Button

√†‚Äįvidement quand on voyage hors de l’Europe, on a besoin d’un passeport valide 6 mois apr√®s la date d’arriv√©e dans le pays mais aussi de visa. L’obtention du visa ( enfin du visa touriste de 30 jours max sinon il vaut mieux faire une demande de visa avant le d√©part ) pour la Tha√Įlande est tr√®s simple et gratuite. Ce n’est pas la cas de tous les pays que je vais traverser mais je vous en reparlerai.
Peu avant l’atterrissage √†¬† Bangkok les h√ītesses de l’air, remettent aux passagers une carte qu’on pourrait appeler ¬ę¬†carte d’immigration¬†¬Ľ. Il suffit de la remplir et de la pr√©senter avec son passeport au point de douane. L√†¬†, on vous remet un des 2 volets de cette carte et on tamponne votre passeport. A noter, qu’il est tr√®s important de ne pas perdre ce second volet car il est redemand√© lorsque l’on veut quitter le pays. Un conseil que j’ai trouv√©: copier le num√©ro de visa quelque part et le mettre dans un autre endroit que votre visa et passeport. Car si vous avez perdu le visa avoir son num√©ro devrait vous faciliter les choses.
Ces formalit√©s remplies, vous voil√†¬† pr√™t √†¬† sauter dans un taxi. Ils sont tr√®s simples √†¬† trouver √†¬† la sortie de l’a√©roport et tout est tr√®s bien organis√©. Et vous voil√†¬† en Tha√Įlande pr√™t √†¬† d√©couvrir ce magnifique pays.

Tha√Įlande - Bangkok - Boudha du Wat Po

Photographier l’Asie autrement

Share Button

Ce voyage en Asie me permettra de retourner un peu aux sources de ce que j’aime en photographie. Saisir la vie, l’instant, l’√©motion furtive, montrer les gens, leur vie quotidienne, leurs sourires, leurs regards. Eviter de en revenir qu’avec des photographies de carte postale. J’ai choisi le noir et blanc pour photographier la Tha√Įlande, le Cambodge, le Vietnam et le Laos. Pour son intemporalit√© et sa capacit√© de r√©duire une image √†¬† son essentiel: l’√©motion. Un peu comme un Marc Riboud ou un Sebatiao Salgado, je veux qu’on sente la vie du pays, son ambiance, qu’on y voit les gens comme ils sont, dans mes images. Qu’elles vous parlent de ce que sont la Tha√Įlande, le Vietnam, le Cambodge, le Laos et pas seulement de ce qu’il y a √†¬† voir comme un catalogue sans √†¬Ęme.
J’ai h√†¬Ęte de retrouver cette approche de la photographie, h√†¬Ęte de d√©couvrir les gens, d’immortaliser les rencontres en images. Je suis s√†¬Ľr que √ßa fera un reportage beau et touchant. En esp√©rant que √ßa vous montre le v√©ritable visage de ces pays et vous donne envie de ne plus venir les visiter que pour les monuments et les plages mais aussi pour d√©couvrir les gens et leur culture.

Apprendre le tha√Įlandais

Share Button

Pour bien pr√©parer mon voyage, je me suis dit qu’il me faudrait essayer d’avoir quelques rudiments de tha√Įlandais. Non pas pour parler couramment la langue car √ßa me para√ģt ambitieux mais savoir dire quelques phrases cl√©. Du coup, j’ai un peu cherch√© sur internet et je suis heureux de pouvoir vous dire : di√Ć‚ā¨-cha√ƂĆn chu√Ć‚Äöe Michael ūüėČ
√†‚Äįvidemment c’est √©crit √†¬† l’occidental. Apprendre l’alphabet tha√Į, je verrais un peu plus tard…

Dans mes p√©r√©grinations sur le web, j’ai trouv√© notamment ces sites:
Le√ßons de tha√Įlandais basiques ( dire bonjour, au revoir ect..).
ce petit site avec des jeux pour apprendre le tha√Įlandais

Le Cambodge – Siem Reap et Angkor

Share Button

Je ne peux pas dire que j’ai vu ce qu’est le Cambodge. Je n’y suis rest√© que 3 jours et je n’ai √©t√© qu’√†¬† Siem Reap pour visiter les temples d’Angkor. Mais j’en garde un magnifique souvenir. Je ne saurai trop conseiller de ne pas se contenter de visiter le temple principal. Il y a une vingtaine de temples en tout et tous m√©ritent le d√©tour.
Ils sont au milieu de la nature, parfois vraiment en pleine for√™t avec des arbres qui essaient de se frayer un passage parmi les pierres. Il y a quelque chose d’apaisant, de calme dans ce lieu. D√©s qu’on part visiter les temples p√©riph√©riques √†¬† Angkor Wat, on est souvent peu nombreux, peu de touristes. La plupart des tours operators ne proposant que le temple principal et parfois la visite de Bantey Srei. Les routes √†¬† la terre ocre, la nature, les temples, la gentillesse des gens… Le Cambodge, j’ai h√Ęte d’y retourner en √©tant moins en mode touriste.

Cambodge - nature - route

Cambodge – les temples d’Angkor – Angkor Wat

Share Button

Monument le plus visit√© du Cambodge, le temple d’Angkor est devenu l’embl√®me du pays. I est pr√©sent sur le drapeau cambodgien.
Pour s’y rendre, il faut aller √†¬† Siem Reap, la ville la plus proche tr√®s fournie en h√ītels. Il y a plusieurs formules de pass pour visiter les temples Dont un pass 3 jours ( √†¬† 60 dollars √†¬† l’√©poque ).
Ensuite, pour se déplacer de temple en temple, il existe plusieurs possibilités dont la plus confortable à  mon sens: le taxi pour en moyenne 30 dollar par jour, il vous conduit du matin au soir.

Le temple principal – Anghkor Wat
Angkor Wat - le temple - cambodge
Temple d'Angkor - moine bouddhiste
Bas reliefs
Temple Angkor - cambodge
Temple Angkor - cambodge - bas reliefs

Cambodge – les temples d’Angkor – le Bayon

Share Button

Temples Angkor - cambodge - le bayon
Temples Angkor - cambodge - le bayon 2
Temples Angkor - cambodge - le bayon 2

Cambodge – les temples d’Angkor – le Preah Khan

Share Button

Les temples d’Angkor sont au milieu de la for√™t et la nature y reprend ses droits comme dans ce temple o√Ļ on peut voir des arbres dont les racines sont imbriqu√©es dans les murs. Un mariage entre la pierre et la force des arbres.
Temples Angkor - cambodge - Preah Khan
Temples Angkor - cambodge - Preah Khan 2
Temples Anghkor - cambodge - Preah Khan - bas reliefs

Cambodge – les temples d’Angkor – le Bantey Srei et le Mebong Oriental

Share Button

Le Bantey Srei
C’est un tout petit temple. Bien moins impressionnant par sa taille que les autres mais c’est celui avec les bas-reliefs les plus riches et les mieux conserv√©s.
Temples Anghkor - cambodge - bantey srei

Le Mebong Oriental
La particularit√© de ce temple ce sont surtout les 4 statues d’√©l√©phant qui se trouve au 4 coins de l’√©difice.
Temples Cambodge - le mebong oriental

Cambodge – les temples d’Angkor – Sur la route

Share Button

Les temples d’Angkor sont au milieu de la nature. Sur la route on croise des porte surmont√©es de 4 t√™tes de Brama et parfois devant une enfilade de statues qui vous ouvrent la route…

Temples Angkor - porte tête brama

Cambodge – les temples d’Angkor – le Pre Rup

Share Button

Temples Angkor - cambodge - pre rup


-hotels.fr
  • Blog de Thailandee.com
    Paperblog