Articles du mois avril 2015

Conseils pour trouver son hôtel en Corée

Share Button

Lorsqu’on voyage en Corée du Sud comme partout, on a besoin de trouver un endroit pour dormir. Et s’il y a de nombreux hôtels (et motels mais ça on en reparlera) et guesthouses, il y a quelques petites choses à savoir pour s’éviter quelques désagréments. Quelques petites choses que j’ai découvertes au fur et à mesure et que je n’aurais pas été mécontent de connaître avant le départ.

Séoul

Les matelas en Corée

Première chose, il faut savoir que si nous Occidentaux avons de jolis lits à lattes ou ressors en général dans nos hôtels, les hôtels en Corée peuvent, et c’est précisé, avoir des matelas coréens, les matelas yo parfois poser sur un support chauffant appelé « ondol ». Les matelas yo sont un peu comme un futon mais plus fins et selon les endroits, si fins que quelqu’un habitué à nos matelas n’y dormira pas forcément bien. Il est donc important d’être conscients avant de réserver une chambre que vous pourrez vous retrouver à dormir à même le sol sur un matelas de 2-3 cm d’épaisseur seulement. Certains y dorment très bien d’autres beaucoup moins bien. Si vous avez des problèmes de dos, c’est pas le top.

Après si voulez dormir à la coréenne, c’est une chambre avec matelas yo qu’il faut choisir.

Mon conseil: vérifiez le type de matelas avant de réserver une chambre et si vous visitez la chambre avant de la prendre, testez le matelas. Même les matelas comme les nôtres sont souvent très durs en Corée. Donc avoir un matelas « classique » n’est pas forcément l’assurance de dormir dans un lit moelleux. 

Les chambres fumeurs/non-fumeurs dans les hôtels en Corée

Pendant mon séjour, je n’ai pas trouvé de chambres non-fumeur en Corée. Et ça a été parfois problématique car les chambres empestaient littéralement la clope et souvent, c’était la climatisation, encrassée par les occupants amateurs de tabac, qui déversait en permanence cette odeur. Et couper la clim, n’est pas toujours une option sous peine de crever de chaud. Enfin ça dépend des saisons et des destinations.

Vous aurez beau demander à l’accueil une chambre non-fumeur, vous trouverez quasi systématiquement un cendrier dedans et aurez régulièrement la mauvaise surprise de voir l’air de la chambre empester la cigarette dés la mise en route de l’air conditionné.

Mon conseil: demandez à voir la chambre et… sentez-là ! En ayant pris la peine de faire tourner la clim quelques minutes.

Les Motels en Corée

Parfois pudiquement appelés « Love Hotels », ces établissements souvent très kitsch et dans certaines villes, bien plus nombreux que les hôtels classiques semblent plus être des hôtels de passe que des des lieux pour les amoureux. Vous avez les parking à rideaux qui vous permettent de rentrer en tout discrétion avec votre voiture sans que personne ne vous voit, la lucarne de l’accueil est parfois faîte de telle manière que même le réceptionniste ne voit pas votre tête mais juste vos mains pour payer. Et outre la déco très maison close des couloirs et des chambres (miroir au plafond, coussins en forme de coeur, velour, couleur rouge omniprésente…), c’est le système de fermeture des chambres avec plusieurs états qui permet de minuter votre utilisation qui montre bien la destination première de ces établissements.

Après, une fois qu’on sait où on met les pieds, ça peut-être intéressant car même si ce n’est pas leur objectif, vous pouvez tout à fait louer une chambre dans un motel pour une ou plusieurs nuits. Et si la déco est kitsch, les lits sont bien, vous avez du Wifi gratuit, une salle de bain très bien, une bouilloire pour faire du café ou du thé, un frigo une télé câblée… Et a priori, c’est suffisamment bien insonorisé pour que l’activité nocturne des autres ne vous dérange pas.  Bref, il y a tout ce qu’il faut mais c’est aussi souvent ici aussi que les chambres sentent le plus la cigarette.

Mon conseil: les motels peuvent être une expérience à vivre et un bon plan pour avoir des chambres pas mal moins cher qu’ailleurs. Après, il faut absolument visiter la chambre et là aussi la sentir et idéalement voir ce que ça donne la nuit. Et bien sûr si vous voyagez en famille, évitez les motels, vous pouvez y faire des rencontres dans l’ascenseur qui déclencheront des questions du style « pourquoi elle est habillée comme ça, la dame ? » chez vos enfants.

Les guesthouses en Corée

Il y a beaucoup de guesthouses à Séoul notamment mais aussi quelques unes dans les destinations les plus touristiques de Corée du Sud. Après, elles sont d’inégale valeur. Et si on a moins eu le souci de la cigarette dans les guesthouses, il faut là aussi bien regarder le type de matelas proposé. Ca reste toutefois souvent le bon plan surtout quand vous débarquez pour la première fois dans une ville, les guesthouses les plus actives sont très bonnes conseillères pour vos visites. J’ai particulièrement apprécié l’aide et l’accueil de la You & I Guesthouse à Jeju par exemple.

Jeju

Jeju, île volcanique au Sud de la Corée

En Corée, les guesthouses ont souvent de très nombreuses chambres. N’espérez pas trouver ici une petite maison d’hôte avec 4-5 chambres et une ambiance familiale. Pour ça, il faut opter pour une autre option (voir plus bas). Souvent, le principe c’est que vous avez une chambre un peu plus modeste que dans un hôtel avec petit déjeuner compris et une cuisine collective où chacun peut venir se préparer son repas matinal voir d’autres repas (mais en général seuls les ingrédients du petit-déjeuner sont fournis).

Mon conseil: privilégiez les « grosses » guesthouses, ça fait un peu plus usine à touristes mais en général vous n’avez pas de mauvaises surprises que ce soit sur la propreté, le petit-dej ou la disponibilité du personnel pour vous aider à préparer vos visites ou vous conseiller. Et regardez les sites d’avis même s’ils sont parfois trompeurs (voir plus bas).

Les hanoks en Corée

Je n’ai pas eu l’occasion de tester juste d’en voir mais les hanoks, semblent l’option la plus charmante pour passer la nuit en Corée. Les hanoks sont des maisons traditionnelles coréennes rénovées qui accueillent des touristes. Ici, on retrouve le charme de la Corée d’antan et une ambiance un peu plus chaleureuse et familiale. Par contre, qui dit « traditionnelle » dit en général matelas coréen évidemment.

A Séoul, vous avez quelques hanoks dans le quartier de Bukcheon, sinon vous en trouvez dans d’autres villes soit dans des quartiers traditionnels soit plus isolés. L’autre lieu où il y a beaucoup de hanoks c’est Jeonju mais il y en a ailleurs.

Mon conseil: si vous voulez dormir dans un hanok, il est conseillé de réserver à l’avance car ils sont très prisés.

Le chek-in dans un hôtel Coréen

Evidemment comme vous êtes un étranger en voyage, on vous demandera de montrer votre passeport à l’accueil de l’hôtel. Et vous aurez une fiche d’informations à remplir. C’est la procédure classique. Par contre, ce qui change un peu en Corée, c’est l’heure à laquelle les chambres sont disponibles. Si nous sommes habitués à ce qu’elles soient libres et prêtes pour les clients à midi, en Corée, c’est plutôt vers 14 ou 15h que les chambres sont disponibles.

Mon conseil: n’adaptez pas votre programme, ça vous ferez perdre des demi-journées de visite. Allez à l’hôtel ou la guesthouse quand vous voulez, quitte à leur laisser vos bagages si la chambre n’est pas prête et partir visiter.

Les prix des hôtels en Corée

Le rapport-qualité peut-être très variable en Corée. Il faut compter une trentaine d’euros par nuit pour une chambre double avec salle de bains en guesthouse. Les hôtels sont un peu plus chers.

Et sur les sites d’avis ou de réservation, de très bonnes notes peuvent amener à quelques déceptions. Non pas que ce soit de faux avis mais l’essentiel des avis ne vient pas d’européens et nous n’avons pas les mêmes attentes ni les mêmes habitudes de confort ou service. Si vous pouvez, demandez à voir les chambres avant de les prendre et ce même si vous avez réservé. Il est plus pratique de réserver vos chambres à l’avance selon les destinations car les hôtels ou guesthouses ne sont pas toujours concentrés, au contraire.

Attention, il y a aussi quelques fêtes où les destinations les plus balnéaires (Busan, l’île de Jeju par exemple) sont prises d’assaut, c’est surtout le cas pour Seolal, le Nouvel An Coréen et Tchusok.

Mon conseil: utiliser les sites comme Booking.com pour voir les avis mais focalisez-vous surtout sur les avis des occidentaux voir des Français.

En résumé, si vous aimez un lit confortable soyez vigilent sur le type de matelas et leur dureté. Attention, aux chambres qui sentent la cigarette et quand vous entrez dans un motel, sachez bien ce que c’est. Sinon pour une plongée plus authentique et traditionnelle, essayez de dormir dans un hanok.

 

 


-hotels.fr
  • Blog de Thailandee.com
    Paperblog