Ang Thong et le plus grand Bouddha de Thaïlande

Share Button

Oui, le titre de cet article fait un peu conte de fée, j’avoue ! A une quarantaine de kilomètres d’Ayutthaya, se trouve un endroit dont beaucoup de touristes étrangers ignorent l’existence mais que presque que tous les Thaïlandais connaissent: le Wat Muang à Ang Thong. C’est le temple qui possède le plus grand Bouddha de Thaïlande !

wat muang

Le Bouddha du Wat Muang est le plus grand de Thaïlande (95 mètres)

Nouvelle petite grâce matinée, petit déj agréable à se délecter du jus de goyave de notre guesthouse et on reprend les vélos pour aller au marché en ville acheter des des noix de cajou, mon pêché mignon et se faire un repas pas très thaï, chez Pizza Compagny.

Le matin, on avait demandé à la gérante du Baan Tye Wang, comment se rendre à Ang Thong. Comme je m’y attendais, elle nous avait conseillé de louer les services d’un chauffeur, y aller en transports étant un peu compliqué. Faisable, c’est sûr mais pas pratique pratique. Elle nous a proposé une voiture avec chauffeur pour aller là-bas, nous attendre et nous ramener pour 800 THB (20 euros environs). Pour deux c’est raisonnable et je sais que le Wat Muang va plaire à mon amie.

Ponctuel, notre chauffeur arrive à 14h et nous salue d’un « bonjour » en Français dans le texte. Bon, il ne sait dire que ça et « comment ça va ? » mais on apprécie l’effort. Pendant le trajet, il est assez peu bavard et mon amie s’endort sur la banquette arrière. Quelques minutes avant d’arriver, on aperçoit le grand Bouddha assis de loin. Il semble nous attendre de pied ferme.

Le chauffeur se gare à l’ombre. On sort de la voiture. Petit choc thermique entre le véhicule climatisé et l’air extérieur. le soleil tape particulièrement fort cet après-midi. On ne perd pas de temps, on se dirige de suite vers l’immense statue. On se déchausse au bas de l’escalier qui y mène et on le grimpe vite car ses marches dorées par le soleil sont brûlantes. Et nous voilà devant le Bouddha le plus grand de Thaïlande. Face à ses 95 mètres de haut, on se sent tout petits !

wat muang

On est petits sous la main du Bouddha

Comme toujours au Wat Muang, les gens défilent au dessous de la main de la statue pour faire un voeu, une prière et… un selfy bien sûr ! 😉 On se plie à cette tradition mais surtout, on reste assis à l’ombre à observer les gens. C’est amusant de les voir passer de la ferveur religieuse à celle des réseau sociaux et des photos souvenirs narcissiques. On est quasiment les seuls étrangers. Les Thaïlandais viennent en famille. Les parents portent leurs enfants pour qu’ils parviennent à toucher la main du Bouddha.

wat muang

Prière au Wat Muang

Le reste du Wat Muang est moins impressionnant mais intéressant tout de même. Déjà pour ses statues de plâtres représentants une sorte d’enfer et des fantômes mais aussi pour ses autres bâtiments. Il y a aussi un « fat Bouddha » avec un trou au niveau du nombril. Il est de tradition de se mettre devant et de tenter de jeter une pièce dedans. Un jeu d’adresse qui change des dons habituels.

Retour, sur le parking, la voiture n’est plus là, le chauffeur non plus.
Je pourrais paniquer mais je sais que les Thaïlandais sont dignes de confiance et que notre conducteur et son carrosse climatisé sont bien là, ils vont revenir très vite. D’autant qu’on ne l’a pas encore payé ! En Thaïlande, en général, pour ce genre de choses, on paie à la fin. Et effectivement, au bout de 3 minutes, notre chauffeur apparaît.

Le retour est un peu moins silencieux. On parle de notre visite, d’Ayutthaya, de la France…

Demain, direction Sukhothai. On a réservé nos billets de bus dans une agence locale. Un tuk-tuk viendra nous chercher et nous amener à la station de bus.


-hotels.fr
  • Blog de Thailandee.com
    Paperblog